Catégorie : Création / Reprise

L’envie d’entreprendre se conjugue au féminin

L’envie d’entreprendre se conjugue au féminin

Virginie Boucault, Lauriane Beaujoint et Sandra Vitiello ont un point commun : elles ont décidé au cours de ces derniers mois de devenir cheffe d’entreprise. Ces trois exemples, dans des secteurs d’activité et des lieux très différents, montrent bien qu’entreprendre, c’est aussi une affaire de femme ! Aragon disait que… Lire la suite

La cave à vin’s, la nouvelle vie de Maryline

La cave à vin’s, la nouvelle vie de Maryline

Usée par une carrière de cadre supérieure dans le monde de la logistique, Maryline Dejollat a souhaité changer de vie il y a deux ans. L’envie de retrouver l’envie l’a amenée à envisager une reconversion dans un domaine qui lui plaise. Serveuse dans un restaurant de l’île Saint-Louis… Lire la suite

Commerce et industrie de l’Indre n°550 est sorti !

Commerce et industrie de l’Indre n°550 est sorti !

Le dernier numéro du magazine de la CCI est en cours d’acheminement chez les ressortissants et les abonnés. Au menu de cette édition hivernale : > la convention de partenariat signée entre la #CCI et la grande école de commerce et de marketing ISTEC qui ouvrira sa première… Lire la suite

L’Entrepot’s, bar-restaurant-dépôt de pain et NR

L’Entrepot’s, bar-restaurant-dépôt de pain et NR

LA CHAMPENOISE – Le 13 juillet dernier, la réouverture du bar-restaurant local a créé l’événement auprès des habitants, puisqu’il s’agit de la renaissance de l’unique commerce de la commune, près d’un an après sa fermeture. L’entrepot’s (prononcez L’entre-potes) est l’aboutissement d’un projet d’un peu plus d’un an mené… Lire la suite

« ÊTRE JEUNE REPRENEUR, UN CHALLENGE EXCITANT »

« ÊTRE JEUNE REPRENEUR, UN CHALLENGE EXCITANT »

Et finalement, si reprendre une entreprise historique était un challenge aussi excitant, voire plus, que de monter une start-up ? Diane de Comte et Charles Dupont avouent n’y avoir pas pensé spontanément, et pourtant, les voici à la tête de Pier Augé qu’ils ont repris à la barre du Tribunal de commerce de Châteauroux le 23 juillet dernier. Avec beaucoup d’ambitions à la clé, et l’envie surtout de préserver l’ADN de l’entreprise de cosmétique basé sur la mémoire de la peau. Lire la suite