Une aide spécifique pour les commerces multi-activités

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

Alerté notamment par de nombreux élus locaux, le gouvernement a lancé jeudi 15 juillet 2021 un dispositif dédié aux commerces multi-activités en zones rurales, grands oubliés du fonds de solidarité. Le réseau des 125 CCI territoriales a été missionné pour gérer celui-ci au plus près de ces établissements au modèle économique en péril.

En zone rurale, lors des différents confinements qui ont émaillé ces derniers mois, certains commerces multiservices de proximité ont pu continuer à exercer leur activité principale, considérée comme essentielle. Mais leur activité secondaire, qui n’était pas estimée comme telle, a été l’objet de fermeture administrative, ce qui a engendré des pertes financières certaines. Ainsi, boulangerie-salon de thé, bar-tabac, ferme-auberge…, n’ont pas bénéficié du fonds de solidarité puisqu’ils étaient ouverts tandis que leur partie fermée n’a pas été compensée jusqu’ici.

Le réseau CCI France mis à contribution

Afin de venir en aide à ces commerces multi-activités implantés dans des communes peu (ou très peu) denses, un nouveau dispositif porté par la Direction générale des Entreprises (DGE) vient d’être lancé pouvant déboucher sur un soutien financier allant jusqu’à 8 000 € selon des critères bien précis. Le Gouvernement a confié au réseau des chambres de commerce et d’industrie (CCI), mobilisé depuis le début de la crise sanitaire pour assurer un accompagnement de proximité des entreprises, le soin de mettre en place et de gérer ce dispositif. « Cette aide est très importante pour ces commerces multiservices en zone rurale où ils préservent le lien social entre les habitants et contribuent à la dynamisation de ces territoires en assurant un service de proximité », a indiqué Alain Griset, ministre délégué chargé des petites et moyennes entreprises.

Des critères à respecter

Plus précisément, l’aide vise les entreprises multi-activités dont le code NAF est 47.11B, 47.11C et 47.11E, 47.26Z, 10.71C, 10.71B et les fermes auberges, installées dans une zone rurale et qui ont subi une interdiction d’accueil ininterrompue du public entre novembre 2020 et mai 2021 au titre d’au moins une de leurs activités secondaires et qui ne sont pas éligibles au fonds de solidarité.

Le montant de l’aide est calculé par un expert-comptable, tiers de confiance à partir du chiffre d’affaires, sur la période éligible concernée de six mois (janvier-juin 2021). L’aide est égale à 80 % de la perte de chiffre d’affaires constatée entre janvier et juin 2021 et la période dite de référence (janvier-juin 2019 par exemple pour les entreprises créées avant le 1er janvier 2019), dans la limite de 8 000 €.

Si vous êtes propriétaire d’un établissement de ce genre, vous pouvez votre éligibilité à cette aide à l’adresse suivante : https://les-aides.fr/commerces-multi-activites

Pour tout renseignement complémentaire, contactez le service Commerce de votre CCI au 02 54 53 52 73 ou par courriel commerce@indre.cci.fr

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *