Besoins en main d’œuvre des entreprises BMO 2016

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

Pôle Emploi a publié, le 22 avril dernier, la 15ème édition de son enquête annuelle « Besoins en main d’œuvre » en région Centre-Val de Loire, réalisée auprès de 60 700 entreprises régionales.

Dominique Laroche, Directeur territorial de Pôle Emploi & Catherine Macé, Chargée d'affaires de Pôle Emploi

Dominique Laroche, Directeur territorial de Pôle Emploi & Catherine Macé, Chargée d’affaires de Pôle Emploi

« L’objectif est de recueillir des informations sur les recrutements projetés par les entreprises afin d’anticiper les difficultés de recrutement, d’orienter les chercheurs d’emploi vers les formations ou métiers en adéquation avec les besoins du marché du travail, et de les informer sur l’évolution de leur marché du travail et les métiers porteurs« , a souligné Dominique LAROCHE, Directeur territorial de Pôle Emploi. Cette année 53 985 projets de recrutement sont envisagés, soit une hausse de +1,4 % par rapport à 2015. A noter que 38,3% des intentions d’embauche sont des projets saisonniers.
Avec 15,8% d’établissements envisageant de recruter en 2016, l’Indre se place en dessous de la moyenne régionale (18,8%). Le département compte 4 061 projets soit une hausse de +6,6% par rapport à 2015 ; le secteur des services (services à la personne, aux entreprises, activités d’hébergement et de restauration) représente 54,5% des intentions d’embauche, les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire 17,2%. La part de projets de recrutement jugés difficiles s’élève à 36,6% ; les différences sont cependant très importantes entre secteurs (construction 44,0%, commerce 21,9%). La proportion de projets saisonniers s’élève à 32,4% (inférieure de -5,9 points à la moyenne régionale), toutefois, dans le département, 61,5% des projets de recrutement dans l’agriculture et dans l’agroalimentaire sont liés à une activité saisonnière.
En fin de présentation, Dominique LAROCHE est revenu sur les formations de mise à niveau des chômeurs de longue durée, et sur les aides pour des formations avant l’embauche. « Dans l’Indre, 14 conseillers de Pôle Emploi accompagnent les entreprises et futurs embauchés afin de les orienter vers les aides à la formation des futurs salariés avant recrutement ; 200 personnes ont bénéficié des dispositifs AFR, POEI en 2015« .

Les métiers les plus recherchés dans l’Indre

  • Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles
  • Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine
  • Professionnels de l’animation socioculturelle
  • Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires
  • Agents administratifs divers (saisie, assistanat RH, enquêtes)
  • Cuisinier –
  • Télévendeurs
  • Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)
  • Serveurs de cafés, de restaurants (y compris commis)
  • Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires
  • Caissiers (y compris pompistes)
  • Sportifs et animateurs sportifs (encadrants)
  • Aides-soignants (médico-pyscho., auxil. puériculture, assistants médicaux…)
  • Conducteurs d’engins agricoles ou forestiers
  • Employés de l’hôtellerie

Consulter l’étude

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Le dépôt des avis est fermé.