Fonds Renaissance ; un fond régional pour soutenir les petites entreprises

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

Face à la crise économique et sociale de grande ampleur qui s’annonce, la Région Centre-Val de Loire a lancé le Fonds Renaissance, « un fonds de 12 M€ créé avec la Banque des Territoires et les Intercommunalités du Centre-val de Loire, afin d’aider les petites entreprises de moins de 20 salariés, » a expliqué François BONNEAU, Président de la Région Centre-Val de Loire, lors de l’installation du comité départemental Indre du Fond Renaissance le 16 juin dernier à Châteauroux.

Fonds de solidarité régional Renaissance – Installation du comité départemental Indre du Fonds Renaissance à Châteauroux Déols

En présence de Gil AVEROUS, Maire de Châteauroux et président de Châteauroux Métropole, de Julie-Agathe BAKALOWICZ, Directrice régionale de la Banque des Territoires, d’Harold HUWART, vice-Président de la Région Centre-Val de Loire délégué au développement Économique, de Dominique ROULLET, vice-Président de la Région Centre-Val de Loire délégué à l’Aménagement du territoire et au numérique et de Michelle RIVET, vice-Présidente de la Région Centre-Val de Loire déléguée à l’Environnement et au développement rural, François BONNEAU est revenu sur le contexte économique. La crise sanitaire et le confinement ont provoqué un dérèglement économique ainsi qu’un ralentissement brutal de toute activité économique. Très actives dans l’économie locale, les TPE PME représentent un enjeu majeur pour le développement économique, l’emploi, et la vie dans les territoires ; beaucoup d’entre-elles n’ont pas eu recours à un financement aidé. « Sur les 300 000 entreprises de la région, 12 000 entreprises ont utilisé le prêt garanti par l’État (PGE), et 100 000 le Fonds de Solidarité, une majorité (environ 150 000 à 200 000 entreprises) n’a pas mobilisé les aides et financements aidés » a indiqué Harold HUWART.

Un fonds de 12 M€ pour redémarrer

En complément du fonds national de solidarité mis en place par l’État, le Fond Renaissance est dédié aux petites entreprises, notamment à celles liées au tourisme, à l’artisanat, au commerce, afin d’accompagner leur redémarrage. Créé à l’initiative de la région, il est doté de 12 millions d’euros. La Banque des Territoires et la Région contribuent à son financement chacune à hauteur 4,7 M€, et l’ensemble (90%) des collectivité intercommunales du territoire régional à hauteur de 3M€.
Cette aide économique s’adresse aux entreprises de moins de 20 salariés (de tous secteurs) implantées en région Centre-Val de Loire. Elle prend la forme d’avance remboursable, en 3 ans, de 5 000 € à 20 000€ sans intérêt et garantie. « Le dispositif vise essentiellement à soutenir les petites entreprises confrontées à des besoins de trésorerie et d’investissement liés à leur redémarrage d’activité » a précisé François BONNEAU. Actuellement, 120 dossiers ont été déposés sur la région, 23 dossiers dans le département de l’Indre dont 16 pour des entreprises implantées sur l’agglomération de Châteauroux. Le nombre de dossiers devraient progresser ultérieurement quand les besoins en fonds de roulements des entreprises vont augmenter car elles devront engager des fonds pour sortir de la récession.

Une aide additionnelle pour « les projets orientés circuit court, économie décarbonée… »

Renforcer sa trésorerie, au moment de la reprise, peut se révéler un précieux atout, voire constituer un avantage concurrentiel déterminant dans le pilotage de l’entreprise. La crise peut jouer un rôle d’accélérateur de transformation, et de modernisation des entreprises, le Fonds Renaissance propose également une aide complémentaire de 20% pour accompagner les projets orientés vers la digitalisation, la transition environnementale des entreprises qui adopteront une stratégie favorable au développement durable, et contribueront ainsi aux objectifs de la COP régionale.
En pratique, le réseau des développeurs économiques locaux (chambres consulaires, EPCI, Dev’up) est chargé de l’information sur le dispositif. Le dépôt des dossiers doit s’effectuer (avant le 30 octobres 2020) directement en ligne sur la plateforme régionale Fonds Renaissance. Les Plateformes Initiatives locales instruisent ensuite les dossiers, avant une validation de l’aide effectuée tous les 15 jours par le comité d’engagement départemental, et le versement par le Conseil régional du Centre-Val de Loire en charge de la gestion du Fonds Renaissance. Un fonds qui se veut souple et réactif pour financer trésorerie ou investissements.

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *