L’Aristide, restaurant et salon de thé

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

Le Blanc – L’Aristide a ouvert fin janvier dans une maison bourgeoise entièrement réaménagée, à l’angle des rues Aristide Briand et Gambetta, en centre-ville du Blanc. « L’établissement ne désemplit pas, on vient en famille, entre amis, pour y déjeuner boire un verre ou y déguster des pâtisseries faites maison » indique Christophe DUGENEST, le propriétaire.

Christophe Dugenest – l’Aristide Le Blanc

Cuisinier de formation, cet ancien adjudant de Gendarmerie, commandant d’une Brigade de recherches, a également été, durant 6 ans, responsable logistique de la cuisine du Centre Hospitalier du Blanc avant d’opérer un changement de vie.

« Nouveau lieu, nouveau décor, nouvelle ambiance« , Christophe DUGENEST voulait « créer un lieu de vie cosy, transgénérationnel, avec une décoration tendance et à l’écart de l’agitation« . Choix des couleurs, du mobilier design scandinave et de la décoration, Christophe DUGENEST et son épouse ont aménagé avec élégance cette bâtisse, où « en son temps un tailleur de la ville avait établi son atelier » : entrée et bar sur cour, 3 belles pièces (environ 30 places) dont 2 au rez-de-chaussée et 1 à l’étage font office de salon et de salle à manger. L’Aristide est à la fois un charmant restaurant le midi, un salon de thé l’après-midi, et un bar à bières ou à vin en soirée. Sa carte propose un choix de salades (chèvres, poisson fumé de Brenne), une assiette du jour, des desserts maison (scones, baba au rhum, flans, cakes), et le soir en fin de semaine des ardoises de charcuteries et de fromages. Les plats sont « préparés maison » à partir de produits de qualité et locaux.

Devenez Fan et partagez la page Facebook de l’Aristide

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *