Le Croquet de Charost : Entre tradition et innovation

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

C’est le 1er février 2013 que Marie CHARTIN dirigeante d’AMANDE et SAVEURS reprend LE CROQUET de CHAROST. Cette ancienne cadre dans l’agroalimentaire n’a pas hésité à passer de salarié à entrepreneur ; « il a fallu près de 2 ans pour trouver et reprendre l’entreprise ; quand j’ai appris que LE CROQUET de CHAROST était éventuellement en vente, je n’ai pas hésité… » indique Marie CHARTIN.

Marie CHARTIN, dirigeante d'Amande et Saveurs -  Le Croquet de Charost - Neuvy-Pailloux

Marie CHARTIN, dirigeante d’Amande et Saveurs – Le Croquet de Charost – Neuvy-Pailloux

La biscuiterie, l’une des meilleures du Berry, « dont l’origine remonte à 1848 et la réputation n’est plus à faire, perpétue un savoir-faire authentique » ; depuis le boulanger Aubert de Charost, « plusieurs générations de biscuitiers se sont transmis la recette secrète » d’un biscuit, sans matière grasse, énergétique qui appartient au patrimoine culinaire régional.

C’est à Neuvy-Pailloux, en bordure de RN 151 entre Châteauroux et Issoudun, que LE CROQUET de CHAROST a implanté son unité de production de 320 M2. L’entreprise emploie 4 salariés et fabrique 20 tonnes de croquets par an. Un produit phare qui représente la moitié de sa production ; au fil des ans, la biscuiterie connait un développement basé sur la qualité et l’innovation ; elle fabrique différentes gammes de « biscuits distribués dans les épiceries fines, la Restauration Hors Foyer ainsi que dans la grande distribution : croquets aux amandes entières, sablés pur beurre (natures, aux pépites de chocolat, aux noisettes, aux myrtilles, marbrés chocolats, à l’orange, crème d’amandes, rhum-raisins), bricelets parfumés et croquant de Valençay… » explique Marie CHARTIN. L’authenticité, la qualité de ces croquets et biscuits résultent d’une « sélection rigoureuse de matières premières privilégiant les fournisseurs régionaux pour s’approvisionner (farine de blé française le plus souvent berrichonne, œufs, beurre) à l’exception des amandes de Californie » et d’un savoir-faire authentique de biscuitier. Beaucoup d’étapes manuelles entrent dans la  fabrication : « ici, 600 vrais œufs sont cassés à la main tous les jours, 5 000 croquets sont formés à la main par opérateur » précise Marie CHARTIN. Pour assurer une qualité optimale, l’entreprise est engagée dans une démarche HACCP, une maîtrise de la traçabilité. Une gamme de nouveaux produits et saveurs mais aussi des packagings sont en cours de développement et devraient permettre d’aller à la rencontre de nouveaux consommateurs bien au-delà du Berry.

A voir également : Le Croquet de Charost

Devenez Fan et partagez la page du Croquet de Charost

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Le dépôt des avis est fermé.