NSL Motorsport met le contact

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

En bon Castelroussin d’origine, Nicolas Sauzéat-Lafay n’est pas le genre d’entrepreneur à garder les deux pieds dans le même sabot. A 28 ans, il est à la tête d’une florissante entreprise de cordistes et fait grandir sa dernière création : une école de pilotage, NSL Motorsport.

Après avoir créé il y a cinq ans une entreprise de cordistes, RAID, dont il est toujours le dirigeant, Nicolas Sauzéat-Lafay s’est attaqué à une nouvelle activité, totalement différente. Amateur de sports mécaniques depuis sa plus tendre enfance, le jeune entrepreneur (28 ans) a voulu faire de sa passion son activité professionnelle. C’est ainsi qu’il a lancé en mai 2020 NSL Motorsport, une école de pilotage pour jeunes et moins jeunes conducteurs dont il a imaginé les contours pendant le premier confinement de la crise sanitaire. « Mon idée, à la base, c’est de donner aux jeunes conducteurs qui viennent d’obtenir leur permis de conduire la possibilité d’apprendre à mieux maîtriser leurs véhicules et à appréhender la vitesse. Or, où peut-on vraiment aller vite en toute sécurité ? Pas sur la route, bien évidemment, mais c’est possible sur un circuit. Il n’existait pas d’école de pilotage sur de puissantes voitures de série à Châteauroux, alors que nous sommes entourés de pistes magnifiques : La Châtre, Magny-Cours, Le Mans, Le Vigeant, Issoire, Charade, Lurcy-Lévis… Non loin d’ici, il y a aussi les Tourneix, une piste mi-asphalte, mi-terre, où il y a de quoi faire », explique-t-il.

Outre l’offre destinée aux tout jeunes détenteurs du petit rectangle rose, Nicolas et ses équipes ont affiné la gamme de stages – dirigés par un moniteur diplômé – pour d’autres publics plus ou moins avertis. Découverte, Initiation, Perfection, tels sont les trois grades possibles au volant de l’un des deux véhicules acquis par la toute jeune société, une Audi S6 Quattro (280 ch) et une Porsche Caïman 981 GT4 (412 ch)*, avec une exigence commune d’encadrement et de pédagogie. D’ailleurs, des formations autour des risques routiers professionnels sont également au programme. NSL Motorsport (www.nsl-motorsport.fr) a ainsi déjà participé aux Rencontres sur cette problématique, co-organisées en début d’année par la Préfecture de l’Indre et la CCI en direction des chefs d’entreprise et de leurs salariés.

Nouveau local, grandes ambitions

Début mai 2021, NSL Motorsport s’est installée dans les 1 200 m² de l’ancien local Espace 2 Roues avenue de La Châtre à Châteauroux, un bâtiment spacieux (partagé avec RAID) dont Nicolas veut faire un showroom de tout ce qui touche les sports mécaniques dans l’Indre. Au côté des deux voitures y sont exposées, Nicolas envisage de proposer des espaces à des artisans et autres professionnels du secteur auto-moto à venir présenter leurs savoir-faire : préparateurs moteur, débosseleurs, selliers…

Divers partenariats ont d’ores et déjà été scellés avec certains et avec les instances sportives locales. Début juillet, l’Écurie Berrichonne y a ainsi présenté le parcours de la Finale de la Coupe des Rallyes des 15 et 16 octobre à de potentiels partenaires. D’autres partenariats sont en passe d’être signés, notamment avec une équipe de sport auto de haut niveau et un fournisseur de simulateurs de conduite. « Notre local doit devenir l’endroit où tous les amoureux des sports mécaniques pourront se donner rendez-vous à l’avenir. Quand on discute avec pas mal de gens comme c’est mon cas, on se rend compte que c’est une passion partagée par beaucoup de monde. C’est pourquoi je crois vraiment en ce projet », conclut Nicolas.  

* L’achat de cette dernière a été rendu possible par l’obtention d’un prêt d’honneur à taux zéro de la CCI, le prêt SOFI (Solution financement Indre), un financement complémentaire aux prêts bancaires que Nicolas Sauzéat-Lafay a contractés par ailleurs.

Mots-clés :

1 avis • Donnez le votre

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *