So Air Tech à la relance

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

CHÂTEAUROUX – Reprise le 22 septembre 2020 par Pierrick James et Thierry Depond, la PME castelroussine experte en usinage et assemblage de pièces de précision pour l’aéronautique, le médical et l’industrie n’a pas seulement changé de nom. Elle s’est réorganisée en interne avec des rôles et des tâches redistribués entre ses 19 salariés, les apprentis et les deux patrons non salariés, pour élargir son spectre d’activités. « Même si la pandémie ne nous a pas tant impactés (1,8 M€ de CA prévu pour fin 2021) malgré les grosses difficultés de l’aéronautique nous sommes sans cesse dans l’obligation de nous réinventer et nous devons trouver de nouveaux débouchés » explique Pierrick James.

Forte de son expertise en usinage des matériaux exotiques (nickel, cobalt, tungstène), la petite société s’est attelée à devenir ultra-réactive pour répondre à toute commande techniquement possible d’être réalisée dans un délai de 24 ou 48 heures. Des partenariats avec d’autres usineurs, afin de pouvoir répondre en commun à des appels d’offre plus importants, sont en cours de finalisation.

Renouvellement et innovation

Le renouvellement régulier du parc de 20 machines est enclenché, à raison chaque année d’un achat ou de « rétrofit » notamment sur les commandes numériques (entre 100 et 300 k€ d’investissement annuel). D’ici 2025, outre cinq recrutements pour pallier les prochains départs en retraite, trois embauches sont espérées pour accompagner la montée en puissance de son activité.

SoAirTech a pris ainsi part au dispositif Business class PME de la CCI, de mai à novembre 2021, pour accroître son potentiel commercial grâce à son projet So4Tech. « Il s’agit d’une solution de communication permanente à nos clients de l’état d’avancement du processus de fabrication et d’envoi des pièces qu’ils nous ont commandés, par le biais d’un portail sécurisé dédié, permettant d’avoir l’information en direct grâce à un fil d’actualité et même une fenêtre virtuelle sur notre atelier » ont pitché les deux dirigeants lors de la soirée de clôture de la session BCPME à Reuilly le 18 novembre dernier.

Elle adhère également au programme d’amélioration de la performance de la supply-chain aéronautique Perform Aéro d’Aérocentre. Elle est enfin partie prenante dans la création de la future filière aéronautique que le Greta Centre-Val de Loire et le lycée Blaise-Pascal sont en train de mettre en place à Châteauroux.

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *