2èmes Rencontres internationales des transports publics gratuits

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

Châteauroux accueillait les Rencontres internationales des transports publics gratuits les 10 et 11 septembre derniers. Ce second rendez-vous des villes du transport gratuit a été l’occasion pour les 300 congressistes de partager, d’échanger et de débattre sur les enjeux de la gratuité des transports. Il s’est déroulé sur 2 sites de l’agglomération castelroussine, Equinoxe et le Centre National de Tir Sportif CNTS, où fut présentée en avant-première régionale la navette Navya.

Légende 4) IMG_4444 ; 1ère table ronde « Gratuité des transports : un enjeu de politique sociétale » avec Philippe Fournié, Vice-président Transport et intermodalité Région Centre-Val de Loire, Jérôme Gernais, Président CCI Indre, Président de Maintenance Industrielle, Suzanne Roy, Maire de Sainte-Julie-de-Verchères Canada, Bruno Gazeau, Président de la fédération nationale des associations d’usagers des transports, Alice Gomez, Directrice d’AGIR Châteauroux

Depuis 2001, date du passage à la gratuité des transports à Châteauroux, nombreux sont ceux qui s’accordent à dire que le choix s’est révélé adapté pour le territoire, avec une fréquentation en hausse depuis 18 ans, et 5,4 millions de voyageurs annuels transportés aujourd’hui. Plusieurs communes (31 en France) ont franchi le pas depuis, notamment la Communauté d’Agglomération du Niortais en 2017, ainsi que la Communauté Urbaine de Dunkerque Grand Littoral en 2018. D’autres envisagent une évolution de leurs réseaux et testent la gratuité.
Tous les élus, techniciens, représentants des opérateurs français du transport public présents, ont assisté à des débats de qualité. La gratuité du transport public a été évoquée comme un enjeux politique sociétal, susceptible de constituer un des thèmes de campagne des prochaines élections municipales. Durant les débats, plusieurs aspects ont été abordés comme « le recul de l’usage de la voiture, l’augmentation de la mobilité et la lutte contre l’exclusion sociale ainsi que contre l’isolement, l’impact sur le pouvoir d’achat des usagers, l’attrait de l’offre et les investissements liés, l’environnement et la transition écologique, l’image et la redynamisation du centre-ville« . Évitant d’opposer la gratuité à la performance, les intervenants l’ont envisagée comme « un outil pour transformer les espaces publics et la ville » mais dont le coût pour la collectivité doit s’adapter aux situations locales…

Navya, la navette autonome au Centre National de Tir Sportif de Châteauroux

Navette autonome Navya

Durant les Rencontres internationales des transports public gratuits, la société Kéolis Châteauroux a présenté la navette autonome Navya au Centre National de Tir Sportif. L’environnement avait été adapté (marquages sur le parcours) afin de faciliter la circulation du véhicule ; les congressistes ont pu tester le transport à bord de cette navette, développée par une startup lyonnaise, 100% autonome (sans conducteur) et électrique (6 à 9h d’autonomie). D’une capacité de 15 personnes (11 places assises), elle peut atteindre 45km/h, mais pour des raisons de sécurité sa vitesse de service est limitée à 20 km/h, et un opérateur est requis pour son utilisation selon la Convention de Vienne de 1968. Son coût est de 260 000€. « Des navettes Navya devraient être expérimentées afin de relier les installations de ce site de 92 ha« .

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *