Business Class PME : la 3e édition est terminée

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

La clôture de la 3e session de Business Class PME, le dispositif d’accompagnement des projets innovants, a eu pour cadre le magnifique Domaine Claude Lafond, à Reuilly. Au cours de cette soirée conviviale et décontractée, les sept entreprises qui achevaient leur parcours aux côtés de The Place by CCI 36 ont pitché leurs projets respectifs, devant un parterre composé de récipiendaires des deux éditions précédentes.

Lancé en 2019, le dispositif Business Class PME (ou BCPME) est un programme d’accompagnement sur-mesure destiné aux entreprises de toutes tailles ayant déjà une idée ou un projet innovant, en interne, et souhaitant le transformer en un projet viable et vecteur de croissance pour leur société. Aujourd’hui, seule une stratégie créative, basée sur des méthodes appliquées depuis bien longtemps dans le monde des startups, permet de sortir du lot et de capter de nouveaux clients, de nouveaux marchés et de développer son chiffre d’affaires pour pérenniser son entreprise.

Après une première promotion de cinq entreprises (mai-décembre 2019), puis une deuxième de sept (octobre 2020-mars 2021), l’édition 2021 de BCPME a réuni sept PME d’horizons et de secteurs divers. Kalium, AMGI, So Air Tech SAS, DPL – Hervier Productions, Metrovali, Tec Tra Bois et Ideal Nutricare ont pu peaufiner leurs projets avec les conseils avisés des experts de The Place by CCI 36, le service Innovation-Numérique de la CCI, et de son partenaire Start-Up Palace.

Un oral pour finir

Au début de cette soirée à la fois solennelle et conviviale, ces sociétés ont été mises une dernière fois à contribution en pitchant face à l’assistance le résultat de six mois de travail et de mise au point à travers les ateliers collectifs ou les rendez-vous de coaching individuel.

Kalium (Issoudun) : création d’un nouveau service pour les transporteurs routiers (camion atelier pour la réparation express des bâches), baptisé Kalium services

DPL-Hervier Productions (Châtillon-sur-Indre) : création d’une nouvelle marque propre de vêtements made in France ou Europe (production raisonnée).

Tec Tra Bois (Montgivray) : création d’une unité de gestion et de transformation des déchets issus de l’industrie du bois.

Metrovali (Villedieu-sur-Indre) : création d’Idevali, logiciel de gestion des instruments de mesures intégrant des services de mobilité, de traçabilité à partir d’étiquettes digitales.

SoAirTech SAS (Châteauroux) : création de So 4 Tech, service numérique (portail dédié et sécurisé) de suivi des commandes clients.

Ideal Nutricare (Cluis) : création d’une gamme de produits en vrac pour les animaleries.

AMGI (Issoudun) : diversification de la clientèle pour aller vers un modèle économique moins dépendant du secteur de l’aéronautique. Mise en place de nouveaux services et processus pour faire bénéficier des capacités de sa société en matière d’assemblage mécanique et de l’achat des composants à d’autres entreprises conceptrices de pièces très spécifiques.

Une vraie cérémonie de clôture

Chacun d’entre eux s’est vu remettre à l’issue de la soirée débutée par leurs pitchs, un certificat de participation au dispositif par Christophe Martin, directeur général de la CCI de l’Indre. Cinq des participants à l’édition précédente, qui n’avaient pu bénéficier d’une vraie cérémonie de sortie de BCPME pour cause de semi-confinement l’an passé, à savoir la menuiserie Desbrais-Panel, ASV Packaging, Allô-Benne, le Domaine Claude-Lafond et MidiService, ont également reçu les leurs des mêmes mains après avoir évoqué le devenir des projets qu’ils avaient pu développer au cours des six mois d’accompagnement dont ils avaient bénéficié.

« Business Class PME m’a ouvert les yeux et m’a permis de faire pivoter mon entreprise, dont j’avais oublié la vocation première de fabricant. Le temps donné par ce dispositif est très précieux et permet de mieux réfléchir aux orientations que l’on veut prendre » a souligné Jean Panel. Des propos validés par Jean-Christophe Feray (Allo-Benne), pour qui bénéficier de cet accompagnement était une façon de « sortir de [son] petit carcan quotidien » pour se dédier pleinement à la construction de son projet innovant. Pour Dorothée Delplanque, la participation d’ASV Packaging « a facilité la prise de recul et la structuration » de son projet de pochette cartonnée personnalisable. Quant à Sylvie Jamet-Bray (Triométal), elle a tenu à remercier l’équipe support de BCPME qui a permis à son entreprise d’évoluer, de se moderniser, de tenter des investissements comme celle d’un bras laser et d’un système de découpe jet d’eau, ce dernier « ayant sauvé la vie de l’entreprise au plus fort de la crise sanitaire« . Nathalie Lafond (du Domaine Lafond), pour sa part, retenait « une superbe expérience, avec l’apprentissage de méthodologies et d’outils nouveaux qui entraînent une remise en cause de notre façon de travailler, et la rencontre d’autres entreprises qu’on ne connaissait pas et que l’on n’aurait pas côtoyé sans cela« . Un dernier point mis en exergue par Christian Revillon, créateur de MidiService, qui a évoqué « une chouette aventure, ponctuée d’échanges avec toute la promotion (n°2 dans son cas, ndlr) qui ont permis de faire émerger de bonnes idées pour développer [son] entreprise ».

Un accompagnement qui fait sens

Selon l’enquête globale de satisfaction août 2021 réalisée sur les entreprises des promotions 1 et 2 :

  • 100% des participants pensent que le Business Class PME est utile au territoire ;
    • 80% des participants pensent que leur état d’esprit a évolué quand ils veulent faire avancer un projet professionnel ;
    • 20% des projets ont abouti, 70% sont en cours et 10% abandonnés.

Très apprécié de ceux qui y ont pris part, ce dispositif, parrainé par la Caisse d’épargne Loire-Centre, va bientôt s’enrichir de la création d’un « club des Alumni ». Tous les entrepreneurs présents à cette soirée se sont en effet déclarés en faveur de cette proposition émise par The Place by CCI36 de mettre en œuvre un club de ceux qui savent pour à la fois être les ambassadeurs de BCPME, faire part de leur expérience aux futurs participants et poursuivre les échanges entre leurs entreprises pour créer des synergies ou des projets communs.

Au soir où une page se tournait, de nouveaux chapitres restaient à écrire. A commencer par celui de la prochaine promotion, qui devrait démarrer au printemps prochain et pour laquelle des contacts ont d’ores et déjà été établis avec des chefs d’entreprise intéressés par un concept qui fonctionne bien.

Pour en savoir plus et participer à la prochaine session prévue début 2022 (dates à déterminer), contactez theplacebycci36@indre.cci.fr / 02 54 53 52 74

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *