Eurocast ; fonderie d’aluminium sous pression

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

Eurocast à Châteauroux est spécialisée dans la fonderie d’aluminium sous pression, l’usinage et l’assemblage. Depuis 5 ans ce site très robotisé a bénéficié de près de 30 M€ d’investissements lourds en fonderie. La production d’éléments pour le moteur Renault « R9 » devrait générer pour 2017-2018 de nouveaux investissements (13 M€) et un chiffre d’affaires supplémentaire sur le site.

Eurocast – Châteauroux / crédit photo Eurocast

Un équipementier de rang 1 et 2 pour les constructeurs automobile

Le Poinçonnet – Eurocast appartient à la branche fonderie du Groupe GMD, un groupe recentré sur « 4 métiers, l’emboutissage, l’étanchéité, la fonderie d’aluminium, la plasturgie » indique Fréderic BONNAUD, Directeur Eurocast Châteauroux. « Chacun de ces pôles industriels est autonome et assure son développement« . Avec 3 750 collaborateurs sur 29 sites (France, Europe de l’Est, Maghreb, Asie) et 656 M€ de chiffre d’affaires réalisé en 2015, GMD est un acteur majeur de la sous-traitance automobile.

C’est un partenaire de 1er rang des constructeurs pour la réalisation, notamment, de composants de fonderie aluminium sous-pression. Le pôle fonderie conçoit et développe des pièces pour l’industrie automobile sur 10 sites industriels (Brive, Châteauroux, Delle, Reyrieux, Thonon, Vaux-en-Velin, Allemagne, Chine, Portugal). L’usine de Châteauroux est spécialisée dans la « fabrication de composants moteurs et de boîtes de vitesse brutes ou usinées (carters de boîte de vitesse notamment de boîtes automatiques huit vitesses pour l’équipementier automobile allemand ZF, carters chapeaux de palier, carters d’embrayage ou carters d’huile), pour les constructeurs français PSA et Renault« . Elle dispose d’une expertise en conception et développement de moules de fonderie, en implantation de lignes d’usinage et d’assemblage robotisées, ainsi qu’en industrialisation et fabrication de pièces de grande dimension.

Un site industriel des plus performants, en développement constant

Eurocast Châteauroux a réalisé 52,7 M€ de chiffre d’affaires en 2015, son effectif est de 180 collaborateurs (intérimaires inclus). Repris en 2009, « le site a connu une extension avec la construction d’un bâtiment (4 000 m2) en 2012 et l’implantation de 3 presses de 3 000 t (des équipements uniques en France) et de lignes robotisées ; un investissement de 21 M€ dédié à la production en 2013 de carters de boîtes de vitesse pour BMW, Chrysler, Land Rover« . Ses capacités de production de fonderie, d’usinage et d’assemblage ultramoderne permettent de fabriquer 400 000 boîtes de vitesse par an. Ses colonnes de fusion (2.5 t et 3 t) transforment 10 000 tonnes d’aluminium par an. L’aluminium entre dans l’usine sous forme de lingots qui sont fondus et injectés dans des moules sous-pression pour les pièces de fonderie. Le site compte « 13 ilots robotisés ou plus conventionnels (de 1,050 t à 3,000 t) complétés pour par des lignes d’usinage automatisées ; des ilots automatisés permettent l’usinage, l’assemblage et le contrôle d’étanchéité des carters. Des grenailleuses et un îlot de parachèvement et pré-usinage assurent la finition » explique Fréderic BONNAUD. Un « système de management Iso 16 949« , des systèmes « poka-yoké » (détrompage mécanique) permettent d’assurer une production de qualité ; les pièces produites font l’objet de contrôle dimensionnel et radiographique pour un contrôle de la qualité. Enfin des systèmes de marquage spécifique (Data matrix, puce RFID) renforcent la traçabilité des pièces.

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Le dépôt des avis est fermé.