Portes ouvertes à Maintenance Industrielle, PGM Maintenance et Équipement Électrique

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

Le 6 octobre 2017, Maintenance Industrielle, PGM Maintenance et Équipement Électrique, organisaient une journée « portes ouvertes ». Discussions avec les équipes, présentations d’activités, visites des ateliers d’électronique, de production et du stockage, 200 invités (clients, fournisseurs, institutionnels) ont pu découvrir les activités et les services des 3 sociétés.

Maintenance Industrielle – Montierchaume

« Maintenance Industrielle, créée en 1991, est spécialisée en maintenance industrielle, métallerie, peinture industrielle, électronique, automatisme et production de machines spéciales. Équipement Électrique (achetée en 2007) intervient dans la vente et la réparation de matériel électrique, et PGM Maintenance (achetée en 2012) dans la réparation et la maintenance électronique d’équipements industriels » a expliqué Jérome GERNAIS, dirigeant des sociétés. Installées sur la zone de LA MALTERIE, « ces entreprises ont un effectif de 70 collaborateurs, réalisent 6 M€ de chiffre d’affaires, et ont formé 47 apprentis » a rappelé Jérôme GERNAIS. Leur offre de maintenance multitechnique industrielle, électrique, électronique s’adresse à « plus de 250 clients dans différents secteurs : aéronautique, agro-alimentaire, automobile, chimie, défense, environnement, fonderie, imprimerie, industrie, logistique, médical, plasturgie, textile, traitement des eaux, travaux publics, verrerie« . Leur savoir-faire permet d’intervenir en maintenance mais aussi dans « l’installation, l’aménagement d’usine, le transfert de ligne de production, la conception et l’amélioration de machines, des études et de la mise en conformité« . Maintenance Industrielle accompagne le développement de l’usine du futur, « la robotique, la cobotique font partie de ses domaines d’intervention« , PGM Maintenance est équipé « de bans d’essai permettant de réparer les dernières technologies« , enfin Équipement Électrique a élargi son « offre moteurs électriques à des solutions low coast pour répondre à certains de clients« . L’un des défis rencontré par ces entreprises est « le problème du recrutement et de la pénurie de formations techniques » a souligné Jerôme GERNAIS.

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *