Restaurant L’Aubergeade ; une table incontournable

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

Diou – Au bord de la départementale d’Issoudun à Reuilly, l’Aubergeade est une table incontournable. Le chef, Jacky PATRON, y fait partager son excellente cuisine accompagnée de ses meilleurs vins.

Jacky Patron – Restaurant L’Aubergeade – Diou

Ce berrichon d’origine a officié dans les cuisines de prestigieux hôtels de la planète ; il a été chef « au Canada, Pakistan, aux Indes, à Abidjan en Côte d’Ivoire, à Bangkok en Thaïlande, à Manille aux Philippines, avant de rejoindre le Plaza Athénée de Paris« . Durant 5 ans, Jacky PATRON dirigea l’équipe de cuisiniers de l’Hôtel Omni Hong Kong. C’est aux 4 coins du monde, qu’il a « appris à chercher de bons produits ; sans les produits on est rien » aime-t-il à rappeler. Il reprend en 1991 l’Aubergeade, le restaurant de Diou. Un retour guidé par son attachement à ses racines, et un « coup de coeur » pour le bâtiment dont il entrevoit le potentiel. L’auberge dispose d’une salle agréable de 25 couverts, d’une terrasse ouvrant sur un parc boisé ; une « salle plus intime permet de privatiser un espace dédié aux repas d’affaires et séminaires« . Son cadre est soigné, chaleureux, raffiné : cheminée, tables en bois clairs, chaises confortables. Maître restaurateur, distingué dans plusieurs guides, le chef en a fait un lieu où le « fait maison » prend tout son sens. « Les plats sont confectionnés avec des produits frais, de qualité (bœuf Simmental, pigeonneaux de Racan), sélectionnés chez les meilleurs producteurs. Je n’aime pas la cuisine figée, je pars sur une base pouvant évoluer selon les produits et l’humeur » explique Jacky PATRON. Bien que française, sa cuisine est « influencée par l’Asie, l’Inde, la Chine, mais sans jamais exacerber le produit cuisiné« . Il signe 3 menus à 24€, 34€ et 44€, une carte composée de plats originaux : « Grosses Saint-Jacques au thé fumé et citronnelle accompagnées de légumes juste tombés au beurre, Poitrine de pigeonneau fermier légumes croquants caramel de balsamique aux épices, Foie gras de canard chaud aux aromates pousses d’épinards acidulées au vinaigre de truffes…« . La carte des vins (l’une des plus belles de la région) avec un choix exhaustif de vins de tous les continents, sans oublier le très local Reuilly, ainsi que le plateau de fromages, méritent le détour…

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Le dépôt des avis est fermé.