SIEMEL, un agrandissement à la carte

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

VATAN – Créée en 1994 par Bernard Ranty, la petite manufacture en électronique de la Champagne Berrichonne s’est imposée au fil des années comme un sous-traitant fiable et efficace du Business de service. Une soixantaine de clients actifs (40 % issus de la Région Centre-Val de Loire mais aussi des grands donneurs d’ordres nationaux) font appel à ses savoir-faire dans les machines industrielles, l’avionique, l’énergie et le digital media et le lighting. Reprise il y a deux ans par Bertrand Decrocq, Siemel industrie (25 salariés) partage son activité en trois secteurs (Bureau d’études techniques, cartes électroniques et assemblage / intégration) et deux sites, le principal à Vatan (570 m²), le second à Saint-Florentin (530 m²) deux kilomètres plus loin.

Ayant plutôt bien résisté à la crise sanitaire (en accusant toutefois une baisse de son chiffre d’affaires de 20 %, pour s’établir à 2,7 M€ en 2020), la PME a mis à profit l’année écoulée pour peaufiner son projet d’extension sur son site vatanais. « Pour accompagner le redémarrage de l’activité aéronautique, nous avons besoin d’investir dans de nouveaux outils de production. Dans un premier temps, nous allons rapatrier notre atelier d’assemblage dans notre bâtiment de Vatan dont la superficie sera portée à 1 600 m² d’ici le printemps 2022. Dans un second temps, nous acquerrons une nouvelle ligne de production et un four de séchage », précise le dirigeant. Ce projet de plus d’1 M€ sur trois ans va bénéficier d’une aide financière bienvenue de 400 k€ issue du fonds d’accélération des investissements industriels, Siemel étant lauréat de l’appel à projet conjoint de l’État et de la Région Centre-Val de Loire. Si l’aéronautique repart comme cela est prévu en 2023, cette extension devrait s’accompagner de la création de 6 ou 7 emplois.

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *