AÉROPORT CHÂTEAUROUX CENTRE : LE HANGAR GROS PORTEURS PREND FORME

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

Les grues s’affairent de plus en plus pour mener à bien la construction de hangar gros porteurs de l’aéroport indrien. A six mois de sa livraison, le chantier est entré dans une nouvelle phase, à présent que les poutres de toit ont pris leurs places définitives dans la structure.

Il aura fallu pas moins de deux heures aux quatre impressionnantes grues de levage pour hisser la première des deux énormes poutres de 300 tonnes, réalisée par Renaudat Construction Centre (Châteauroux), au sommet du squelette d’acier du futur hangar gros porteurs de l’aéroport castelroussin. L’immense puzzle (97 m de large, 87 m de profondeur et 38 m de hauteur), qui pourra abriter un gros porteur (Airbus A380, Boeing 787, Antonov 225…) ou jusqu’à trois mono-couloirs (Airbus A320, Boeing 737…), prend donc lentement mais sûrement forme.

Ce chantier d’envergure est réalisé par onze entreprises de l’Indre, deux de l’Indre-et-Loire et une du Rhône, ce qui représente pour l’élu régional « un nombre d’heures conséquent et des retombées économiques importantes pour l’économie locale, régionale voire nationale »*. Il aura nécessité un investissement de 18 M€ de la part de la Région Centre-Val de Loire (propriétaire de l’aéroport). Quant à la nouvelle tour de contrôle plus haute (42 m) que celle d’origine, une opération rendue nécessaire pour offrir une visibilité totale de la piste pour les contrôleurs malgré la présence massive du hangar, sa construction menée en parallèle représente un coût final de 4 M€, qui seront rétrocédés par l’Etat sous la forme d’un loyer payé par la Direction générale de l’Aviation civile à la Région.

Relance économique et politique d’aménagement du territoire

Pour François Bonneau, président du Conseil régional Centre-Val de Loire, ces investissements s’inscrivent pleinement dans une démarche de relance économique : « la relance, c’est quand les collectivités publiques mobilisent leurs forces et conjuguent leurs efforts pour faire le pari de l’avenir en faveur du développement économique, du développement humain, du développement de l’emploi. Cet argent investi, nous le retrouverons grâce à l’activité induite par ce nouvel équipement, qui sera la partie visible de la filière aéronautique qui caractérise le Berry en général et l’Indre et Châteauroux en particulier. Lorsque la Région investit ici, c’est dans le cadre d’une véritable politique d’aménagement de son territoire. » L’élu a également évoqué le souhait de la Région de voir se concrétiser les projets d’installation de formations aéronautiques à proximité immédiate de l’aéroport, projets auxquels la CCI de l’Indre se montre particulièrement attentive.

La livraison de ce hangar (qui sera l’un des 23 au niveau mondial à pouvoir accueillir les plus gros aéronefs pour de la maintenance) et de la tour de contrôle est prévue pour juillet prochain. Le nom de la future société occupante du hangar, avec laquelle des tractations sont encore en cours et « en bonne voie de conclusion » selon le Vice-Président de la Région Dominique Roullet, doit être dévoilé dans les semaines à venir.

* Les entreprises retenues : Setec – Roger Martin, Ducrot, Smac, Dumazert Jaurand, Eiffage Energie, EEITC, Engie Axima, Bruno Barraud, Deniot Infralbois, Couleurs Déco, Kone, Renaudat Centre Constructions, Guignard, Bordas Industrial Group.

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *