Ingénieurs dans l’Indre

Facebook Twitter Google+ Linkedin email

Levier du développement économique, social et culturel, l’enseignement supérieur et la recherche constituent un moteur de croissance et d’innovation essentiel au rayonnement et à l’attractivité du territoire. A ce jour, 9 établissements d’enseignement supérieur sont installés sur l’Ecocampus de Châteauroux, dont 2 écoles d’ingénieurs par apprentissage HEI et Polytech.

HEI ; Ingénieur Mécatronique / Robotique

Châteauroux – Depuis plus de 130 ans, HEI (Hautes Etudes d’Ingénieur) forme des ingénieurs généralistes, capables d’appréhender les différents aspects d’un projet dans ses aspects techniques, économiques, managériaux et dans des domaines industriels variés. « Cette formation polyvalente est proposée par apprentissage à HEI Campus Centre depuis 2012 ; elle s’appuie sur un socle technique et scientifique complété par l’enseignement d’un domaine d’expertise : la mécatronique / robotique » indique Cécile GOËMAĖRE, Chargée de relations extérieures HEI Campus Centre, qui annonce pour septembre, sous réserve d’acceptation d’ouverture par le Conseil Régional du Centre-Val de Loire et de la CTI, « l’ouverture d’un nouveau domaine en ingénierie cosmétique et pharmaceutique« . Ces ingénieurs Mécatronique / Robotique conçoivent des produits optimisés : plus compacts, moins coûteux, plus performants.

Ingénieurs apprentis HEI Mécatronique/Robotique - Châteauroux

Ingénieurs apprentis HEI Mécatronique/Robotique – Châteauroux

Les candidats sont issus de Bac+2 / Bac+3 (DUT, CPGE, BTS, licences). Ils viennent de toute la France (45%), de la région Centre-Val-de-Loire (55% dont 30% de l’Indre). Plusieurs motivations les animent : « obtention du titre d’ingénieur, apprentissage d’un métier de manière concrète, intégration dans le monde de l’entreprise, autonomie« . Ils bénéficient d’un « accompagnement dans leur recherche de contrat (rencontre, diffusion de CV, d’offres de contrats d’apprentissage, coaching de recherche de contrat ; 70% trouvent leur contrat grâce au réseau d’HEI Campus Centre » poursuit Cécile GOËMAĖRE. Les conditions de vie et de travail proposées à Châteauroux sont attrayantes : campus et services regroupés, laboratoires, matériels adaptés, soutien de la région (accès au logement, tablette numérique gratuite), transports gratuits en ville, loisirs, qualité de vie…

Les missions des apprentis-ingénieurs sont variées, touchent des secteurs et fonctions différentes : « bureau d’études, production, qualité, méthodes et amélioration continue, automatisme, mécatronique, robotique, maintenance, essais / simulation mécanique, chargé de projets« . Durant 3 ans, le rythme d’alternance évolue (1 mois d’école / 1 mois d’entreprise la 1ère année, puis 2 mois / 2 mois la seconde et 5 mois d’école / 7 mois d’entreprise la 3ème année). Le taux de réussite est de 95%, et 80% des diplômés trouvent un emploi durant leur cursus ou dans le 1er mois post-cursus dans l’automobile, l’aéronautique, la santé, les transports…

Polytech ; Ingénieur IBât Intelligence du bâtiment

Châteauroux – École publique rattachée à l’Université d’Orléans, Polytech Orléans appartient à un réseau de 13 établissements. « En 2011, l’école s’installe à Châteauroux avec une spécialité d’ingénieur en apprentissage Intelligence du Bâtiment (IBât), celle de génie industriel appliqué au bâtiment ; une thématique peu enseignée au niveau ingénieur » indique Guy LAMARQUE, Directeur de la spécialité Intelligence du Bâtiment. Elle prépare des « ingénieurs en corrélation avec le milieu industriel, aptes à gérer des activités, des projets, capables d’encadrer une équipe« . La spécialité confère « une double compétence en électronique-automatique-informatique industrielle (2/3 de la formation en génie industriel), et en construction durable-thermique-énergétique du bâtiment (1/3 de la formation en génie du bâtiment). Ces ingénieurs savent analyser, prendre en compte les contraintes liées au bâtiment et à l’environnement« .

Ingénieur apprenti Polytech IBât. - Projet solidaire de réfection et installation électrique dans un orphelinat au Cambodge

Ingénieur apprenti Polytech IBât. – Projet solidaire de
réfection et installation électrique dans un orphelinat au Cambodge

Les candidats à Polytech IBât sont issus de Bac+2, DUT, BTS et classes préparatoires des domaines scientifiques, techniques. Ils viennent de France (50%), de la région Centre-Val-de-Loire (50%), ils cherchent, à travers l’alternance, « une situation réelle de travail en entreprise« . Ils sont accompagnés dans leur recherche de contrats d’apprentissage ; l’ITII, le CFAI Centre assurent la promotion de la formation auprès des entreprises. Polytech dispose de laboratoires, salles d’études et amphithéâtre à Châteauroux, les étudiants sont invités à se rendre régulièrement dans leur établissement de rattachement à Orléans.

Les missions des apprentis-ingénieurs sont variées : « bureau d’études, gestion technique et systèmes intelligents du bâtiment (sécurité incendie, régulation thermique, domotique), smart grid, conception de matériels électriques ou électroniques pour le bâtiment, optimisation de production, maîtrise de l’énergie, conception thermique des bâtiments, maintien à domicile« . Durant les 3 ans de formation, l’alternance évolue (15 jours d’école / 15 jours d’entreprise la 1ère année, puis 3 mois / 3 mois la seconde et 6 mois d’école / 6 mois d’entreprise la 3ème année). Tous trouvent un emploi dans des secteurs tels que la gestion de l’énergie et des automatismes, les infrastructures électriques, numériques du bâtiment, les infrastructures industrie, tertiaire, et technologie de l’information et de la communication, ainsi que dans les entreprises confrontées à l’émergence des nouveaux enjeux technologiques, économiques et environnementaux.

Mots-clés :

0 avis • Donnez le votre

Le dépôt des avis est fermé.